Allergènes : quelles informations sur les produits alimentaires à partir du 1er juillet 2015 ?

No Comments

Depuis quand doit on indiquer les allergènes

C’est à partir du 1er juillet 2015 que les consommateurs seront mieux informés sur la présence des allergènes dans les produits alimentaires. Un décret a été publié en ce sens au Journal officiel du dimanche 19 avril 2015.

Quelle loi s’applique sur les allergènes

D’après le décret, cette information sur la présence éventuelle de substances provoquant des allergies ou des intolérances sera obligatoirement mentionnée sur les denrées alimentaires préemballées (vente directe) ou à proximité de celles-ci dès lors qu’elles seront non préemballées (cas des cantines, des restaurants, des traiteurs ou encore des boucheries par exemple).

Où faut il afficher les allergènes

Dans les lieux où sont proposés des repas à consommer sur place, cette information ou les modalités d’accès à cette information sera portée à la connaissance des consommateurs, sous forme écrite, de façon lisible et visible des lieux où est admis le public.

Par contre, cette information ne sera pas requise pour les repas en collectivité lorsqu’il existera un dispositif permettant aux consommateurs d’indiquer les aliments ne correspondant pas à leur régime alimentaire.

Ce décret fait suite au règlement européen concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires qui a renforcé, depuis le 13 décembre 2014, l’indication de la présence des allergènes (d’après une liste de 14 substances provoquant des allergies ou intolérances).

Quels allergènes doivent obligatoirement être mentionnés sur un produit alimentaire ?

Les ingrédients reconnus comme allergènes, utilisés dans la fabrication d’un produit et présents dans le produit final, doivent obligatoirement être mentionnés sur l’étiquette.

Ingrédients allergènes devant être obligatoirement être signalés sur l’emballage
Allergènes reconnus Exclusions (indication sur l’emballage non obligatoire)
Céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs souches hybridées) et produits à base de ces céréales Sirops de glucose à base de blé, y compris le dextroseMaltodextrines à base de bléSirops de glucose à base d’orge

Céréales utilisées pour la fabrication de distillats ou d’alcool éthylique d’origine agricole pour les boissons spiritueuses et d’autres boissons alcooliques.

Crustacés et produits à base de crustacés
Œufs et produits à base d’œufs
Arachides et produits à base d’arachides
Poissons et produits à base de poissonsGélatine de poisson utilisée comme support d‘arôme Gélatine de poisson utilisée comme support pour les préparations de vitamines ou de caroténoïdes ou ichtyocolle utilisée comme agent de clarification dans la bière et le vin
Soja et produits à base de soja
  • Huile et la graisse de soja entièrement raffinées
  • Tocophérols mixtes naturels
  • Phytostérols et esters de phytostérol dérivés d’huiles végétales de soja
  • Ester de stanol végétal produit à partir de stérols dérivés d’huiles végétales de soja
Lait et produits à base de lait (y compris de lactose)
  • Lactosérum utilisé pour la fabrication de distillats ou alcool éthylique d’origine agricole pour les boissons spiritueuses et d’autres boissons alcooliques
  • Lactitol
Fruits à coques (amandes, noisettes, noix, noix de : cajou, pécan, macadamia, du Brésil, du Queensland, pistaches) et produits à base de ces fruits) Fruits à coque utilisés pour la fabrication de distillats ou d’alcool éthylique d’origine agricole pour les boissons spiritueuses et d’autres boissons alcooliques.
Céleri et produits à base de céleri
Moutarde et produits à base de moutarde
Graines de sésame et produits à base de graines de sésame
Anhydride sulfureux et sulfites en concentration de plus de 10 mg/kg ou 10 mg/l
Lupin et produits à base de lupin
Mollusques et produits à base de mollusques
Lysozyme (produit à partir d’œufs) utilisé dans le vin
Albumine (produite à partir d’œufs) utilisée comme agent de clarification dans le vin et le cidre
Huile essentielle de moutarde et de graines de moutardeOléorésine de graines de moutardes
Huile essentielle de feuilles et de graines de céleriOléorésine de graines de céleri

Par ailleurs, il est recommandé aux industriels d’indiquer sur l’emballage des produits la possible présence d’allergènes dans leurs produits, lorsque cette présence, considérée comme fortuite, peut avoir lieu lors de la fabrication ou du transport.

En cas de présence fortuite d’un allergène, le fabricant peut indiquer sur l’emballage :

  • “Traces éventuelles de…..”
  • “Fabriqué dans un atelier qui utilise…..”

Des dispositions spécifiques concernent la présence de gluten :

  • mention”faible teneur en gluten” uniquement si la teneur en gluten ne dépasse pas 100 mg/kg,
  • mention “sans gluten” uniquement si la teneur en gluten est inférieure à 20 mg/kg.

Vous désirez une formation dans votre région ICI